Technique du portrait à l'huile, peint d’après photographie, en deux couches.

Un autre portrait de Julien, celui là peint en deux couches est présenté ici à titre d’exemple pour comparaison.

 

Après avoir respecté une période de séchage de deux semaines minimum, il s’agit de tout repeindre en demi pâte une deuxième couche par-dessus la première.

Nuance : lorsque, dès le départ, notre intention est de peindre en 2 couches, la première peut être un peu moins poussée au niveau du rendu, cependant, le positionnement doit être parfait.

L’huile étant une matière relativement translucide, La première couche sert d’assise, la seconde nous permet de raffiner le rendu au maximum de nos capacités.

 

Cette technique nous permet de profiter des propriétés translucides de la matière et d’obtenir des effets qu’il est impossible d’obtenir en une seule couche. C’est ici que la peinture à l’huile trouve ses plus grandes qualités.

 

 

 

Le travail a été encore une fois réparti sur 2 journées.

Pour cette deuxième étape, on applique d’abord une couche de vernis à retoucher sur la partie à reprendre dans la journée.

Le mélange de médium à peindre vs diluant doit être légèrement plus riche que pour la première couche de façon à respecter la loi du gras sur maigre et éviter ainsi les craquelures de surface.